Formation Yoga du rire

Objectifs de la formation

Le premier objectif est d’obtenir plus de rires dans votre propre vie parce que vous ne pouvez pas enseigner quelque chose que vous n’avez pas. Il y a un vieux proverbe chinois qui dit: «Vous commencez à enseigner aux autres ce que vous ne possédez pas.» Par conséquent, la meilleure façon d’apporter plus de rire dans votre vie est de devenir un professeur de Yoga du Rire.

En second lieu, en tant que professeur, vous devez acquérir des connaissances et des compétences pour enseigner, former et entrainer les autres en tant qu’animateurs du rire.

Finalement, pour rire sans raison tous les jours, vous devez apprendre à rire tout seul en faisant cinq respirations et cinq exercices de rire qui vous permettront de maintenir votre bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel.

Vous connaitrez le rire – à travers mon enseignement,vous obtiendrez une connaissance approfondie du rire et de la sagesse du Yoga du Rire – comment et pourquoi cela fonctionne, ainsi que les avantages incommensurables qu’il fournit pour le bien-être du corps et de l’esprit.

Vous apprendrez à rire– la connaissance seule ne suffit pas.Vous allez devoir réellement faire l’expérience du rire et ressentir les bienfaits. Les méthodes du Yoga du Rire vous donneront des lignes directrices et des compétences pratiques pour faire rire dans un groupe et une fois que votre corps obtient l’intelligence du rire sans raison, vous pouvez même rire tout seul n’importe quand, n’importe où.

Vous apprendrez à vivre le rire – En ce qui concerne le rire- il ne s’agit pas seulement d’apprendre et de pratiquer le Yoga du Rire – il s’agit de le vivre. Vous êtes heureux, mais les gens autour de vous ne sont pas heureux ; par conséquent ils ne vous permettront pas de rester heureux très longtemps. Aussi il est impératif d’apporter du bonheur aux autres afin d’être heureux soi-même. Grâce à notre expérience du Yoga du Rire dans le monde entier, nous avons constaté que lorsque les gens commencent à rire sur une base régulière, automatiquement des changements d’attitude surviennent dans leur comportement – ils deviennent plus affectueux, attentionnés et indulgents. Non seulement ils rient dans la séance de rire et de plus ils emportent avec eux l’esprit du rire tout au long de la journée. Alors, ne pensez-vous pas qu’il est temps pour vous de faire quelque chose et de faire un effort conscient pour apporter plus de rires et de joie dans votre vie ainsi que celle des autres?

Cinq caractéristiques uniques du yoga du rire

1 : Nous n’avons pas besoin d’un sens de l’humour pour rire

Quel est le lien entre le sens de l’humour et le rire? Est-il possible de rire sans raison? La plupart des gens croient que l’on doit avoir un sens de l’humour pour rire, mais le Yoga du Rire a prouvé le contraire.

Personne ne naît avec un sens de l’humour, qui est la capacité du cerveau à percevoir, identifier, et faire l’expérience d’une situation et de juger si la situation est drôle ou pas. Nous acquérons cette compétence de jugement alors que nos capacités mentales se développent durant la période de la moyenne à la fin de l’enfance. Le sens de l’humour est un phénomène très mental et intellectuel.

Le rire qui résulte de l’humour est conditionnel. Il dépend de la capacité intellectuelle de la personne, son état d’esprit et du niveau de bonheur et de satisfaction de la vie. Mais le rire peut être inconditionnel. Les enfants rient sans capacité mentale ou cognitive pour les aider à comprendre l’humour. Leur rire est pour l’essentiel, un résultat d’enjouement et de joie inhérente. Pour développer à nouveau la capacité d’un rire joyeux, les adultes doivent se débarrasser des couches d’inhibition, de programmation et des barrières mentales créées par soi-même, la famille et la société. Sous ces obstacles réside une capacité infinie à rire sans raison.

Enseigner à une personne inhibée à développer un sens de l’humour équivaut à essayer de déboucher un drain bloqué avec des pierres et des gravats. Une fois que les décombres sont retirés, l’eau commencera à circuler. De même, l’inhibition mentale et la timidité, sont comme des décombres qui bloquent notre sens de l’humour. Le Yoga du Rire facilite ce processus de nettoyage. Au fur et à mesure que des années de programmation s’effacent, le rire joyeux et naturel qui existe en nous, est libéré et commence à se révéler.

Les techniques du Yoga du Rire sont efficaces même pour les personnes qui ont perdu leur rire ou qui n’ont absolument aucun sens de l’humour. Les gens disent souvent, «je suis déprimé», «Je ne peux pas rire», ou «je n’ai pas envie de rire». Nous leur disons : « ça n’a pas d’importance. Il suffit d’apporter votre corps consentant et nous allons vous faire rire ».

Une fois libéré, le rire spontané est difficile à arrêter. Même dans un pays comme l’Inde où nous n’avons pas une grande tradition de l’humour et de la comédie, des centaines de milliers de personnes rient tous les jours dans les parcs publics. Les gens, qui ne souriaient jamais, maintenant rient à propos de rien. Ils ont également commencé à raconter des blagues et à être drôle – quelque chose qu’ils n’avaient jamais faite auparavant. L’envie de jouer a aidé à développer leur sens de l’humour et a apporté plus de rire à leur vie.

En fait, le rire et l’humour partagent une relation de cause à effet. Ils sont en totale harmonie et ne peuvent pas être séparés. L’un conduit à l’autre. Parfois l’humour en est la cause, qui est plus mental et cognitif, alors que l’effet est le rire – plus un phénomène physique. Dans les clubs de rire, le rire est la cause et l’effet est l’humour. J’ai réalisé que la plupart des gens ne s’identifient pas à un sens de l’humour. Ils trouvent qu’il est plus facile de rire physiquement dans un groupe. Cela a conduit à la popularité croissante des clubs de rire. Donc, même si vous n’avez pas le sens de l’humour, ne vous inquiétez pas. Rejoignez tout simplement un club de rire et vous allez bientôt le développer.

Différence entre les clubs du rire et des activités basées sur l’humour : quelle est la différence entre le rire et l’humour? Permettez-moi de faire une déclaration : «Bien que nous faisons rire sans l’utilisation de l’humour, nous aidons les gens à développer leur sens de l’humour par le rire. Entendons-nous bien ce qu’est l’humour. Il est plus subtil et c’est une prise de conscience et la capacité d’une personne à voir quelque chose de drôle, ou d’exprimer quelque chose de façon amusante alors que le rire est l’une des nombreuses expressions de l’humour.

L’humour est la cause et l’effet est le rire qui apporte des changements physiologiques et biochimiques dans le corps. Mais dans les clubs de rire, nous n’utilisons aucune espèce d’humour mental et cognitif comme point de départ. Nous utilisons l’acte physique de rire qui aide les gens à en finir avec leur inhibition et leur timidité, à devenir plus ouverts et à commencer à voir le côté drôle de la vie. En d’autres termes, le rire aide les membres du club à développer un sens de l’humour.

Dans les clubs de rire, nous ne rions d’absolument rien sous forme d’un exercice de groupe. Cela ne signifie pas qu’il n’y a aucune raison de rire. L’idée même de rire d’absolument rien dans un groupe est tellement absurde que cela peut nous fait rire. Deuxièmement, nous utilisons la nature contagieuse du rire comme une raison pour simuler le rire.

Nous n’utilisons pas l’humour en tant que cause pour simuler le rire parce que l’humour est un phénomène mental et intellectuel. En fait, beaucoup de gens pensent qu’ils ne peuvent pas rire qu’ils n’ont pas un sens de l’humour. C’est là qu’un club de rire aide vraiment. Il apporte plus de rires dans la vie des gens sans trop se préoccuper de leur sens de l’humour. Le rire aide à ouvrir leur perception et créer un sens de l’humour. Dans les clubs de rire, le rire est la cause et l’humour est l’effet. C’est comme mettre la charrue avant les bœufs, et cela fonctionne.

2 : Vous pouvez rire, même si vous n’êtes pas de bonne humeur

«Comment rire lorsque vous n’êtes pas d’humeur à rire ou n’avez aucune raison de rire ?» La réponse est :–la théorie du mouvement crée l’émotion.

Il existe un lien intrinsèque entre le corps et l’esprit. Quoi qu’il arrive à l’esprit, arrive au corps. Si vous observez les gens tristes et déprimés, leurs corps sont également déprimés. Ils marchent lentement, parlent lentement et les mouvements de leurs corps sont lents et apathiques.

L’inverse est également vrai; tout ce qui arrive au corps arrive à l’esprit. Je me souviens de ce que disait mon père : ‘Si tu es triste, ne reste pas inactif. Continue à faire un travail physique ou va te promener ou fais du jogging, tu te sentiras mieux.’ Et il avait raison.; Je me sens toujours mieux lorsque mon corps reste actif. Ceci est connu comme «théorie du mouvement crée l’émotion » et cela établit un lien bidirectionnel entre le corps et l’esprit. Si on change la qualité de la pensée, on peut ressentir un changement dans le comportement du corps. Inversement, si l’on peut apporter un changement dans le comportement du corps on peut éprouver un changement de l’état mental. Le Yoga du Rire a la capacité de synchroniser le corps et l’esprit, en maintenant une harmonie mutuelle.

Lien bidirectionnel entre le corps et l’esprit : le psychologue William James en 1884 a constaté que l’état de l’esprit, qu’il soit positif ou négatif, est reflété dans une expression corporelle correspondante – ou «comportement physique». Dans ses recherches, il a constaté que chaque émotion de notre esprit a un comportement physique correspondant. Il a découvert qu’un corps adoptant un comportement émotionnel déclenche des changements correspondants dans l’esprit. La connexion fonctionne dans les deux sens : de l’esprit vers le corps et du corps vers l’esprit.

Considérez ceci :

Les pensées sexuelles mènent à l’excitation des organes sexuels dans le corps, et la stimulation des zones érogènes induit également l’excitation sexuelle dans l’esprit.

Etre triste et déprimé (par exemple assis morfondu dans une posture dépressive et répondre aux questions d’une voix triste et lugubre) conduit très vite à une véritable tristesse émotionnelle.

Les acteurs qui dépeignent des émotions fortes racontent souvent de réelles répercussions émotionnelles. De nombreux acteurs de cinéma et de théâtre ont témoigné que lorsqu’ils incarnent des rôles tragiques ils éprouvent une véritable tristesse dans leur propre vie.

Dr Dale Anderson, MD (Minnesota, USA) raconte l’histoire d’une actrice américaine qui a joué des rôles tragiques depuis si longtemps qu’elle est tombée dans une dépression avec des symptômes physiques classiques. Après des tests physiques approfondis, ses médecins l’ont déclaré en bonne santé, mais les psychologues ont suggéré qu’elle cesse de jouer des rôles tragiques et se tourner vers la comédie. Comme elle a suivi leurs conseils, ses symptômes de dépression ont complètement disparu.

Le même phénomène peut être observé chez les athlètes qui participent à des sports de compétition. Physiquement, ils agissent d’une manière courageuse, en criant et gesticulant afin de se mettre mentalement dans un état positif de vainqueur. Cela réduit leur peur et leur anxiété. Les soldats utilisent des tactiques similaires lors de la préparation à l’attaque, souvent criant à tue-tête afin de «se remonter à bloc ». Cette expression corporelle de courage crée des émotions correspondantes dans l’esprit.

Yoga du Rire- le modèle de l’enfant : savez-vous pourquoi les enfants rient plus de 100 fois par jour tandis que les adultes ne rient probablement que 10 à 15 fois?

C’est parce que les adultes utilisent d’abord leur capacité cognitive pour comprendre l’humour et ensuite rire. C’est ce qu’on appelle le modèle de l’esprit-vers-le corps ou le modèle humour. Il dépend de la capacité à comprendre ce qui est drôle et amusant. Par exemple, l’intensité du rire d’une personne lors d’une blague donnée dépend de la qualité de la plaisanterie, la narration et aussi l’état d’esprit de l’auditeur.

Mais, ce modèle a ses limites – il ne garantit pas à quel point une personne va rire. C’est conditionnel : dépendant d’un sens de l’humour, de l’état d’esprit et de la qualité du stimulus externe. Étant une expérience intellectuelle, il a l’inconvénient de diminuer toute aberration physique ou mentale qui réduit la fonctionnalité cognitive et intellectuelle.

L’autre modèle est le modèle de l’enfant ou modèle du corps-vers-l’esprit. Si vous observez les enfants, vous verrez qu’ils rient le plus souvent en jouant. Leur rire vient tout droit du corps et ils ne font pas usage de la capacité intellectuelle du cerveau. Cela montre clairement que la source de leur rire est dans le corps. Nous aussi, nous pouvons l’utiliser chaque fois que nécessaire en déplaçant le corps à volonté. La caractéristique importante de ce modèle est que la personne doit participer activement au rire et aux activités humoristiques. Le fait d’être passif n’apportera pas les mêmes bienfaits.

Le Yoga du Rire et le rire sans raison aident à cultiver cette espièglerie enfantine. Une fois que vous apprenez à jouer, le rire est un résultat naturel. Lorsque vous apprenez à induire le rire dans le corps, l’esprit suit. Le modèle physique de rire est facile à pratiquer pour la plupart des gens. Ils sont soulagés de ne pas sentir la pression de s’identifier avec la partie mentale de l’humour.

3 : Vous pouvez rire, même si vous n’êtes pas heureux

Le Yoga du Rire fait une distinction très claire entre le bonheur et la joie. Le bonheur est une réponse conditionnelle. Il dépend de l’accomplissement de certains désirs de l’esprit et il est lié à des événements du passé et de l’avenir et ne traite presque jamais du présent. Vous souvenez-vous combien de temps vous êtes restés heureux après avoir obtenu ce diplôme, voiture, travail, ou la nouvelle maison pour laquelle vous avez travaillé si durement? Malheureusement, le fait est que, même si les conditions sont remplies, le bonheur est souvent éphémère car il se modifie rapidement par de nouvelles conditions – l’idée de poteaux de but sans cesse en mouvement. En revanche, la joie est un engagement inconditionnel d’être heureux pour le moment et de s’amuser, malgré les problèmes de la vie. La joie est déclenchée facilement par des activités joyeuses comme rire, danser, chanter et jouer. C’est un phénomène purement physique, alors que le bonheur est un concept de l’esprit.

Quand vous êtes joyeux, vous ressentez des changements physiologiques et biochimiques. Le fait de générer de bons ressentis et un sentiment de bien-être changent vos perspectives envers la vie. En ce qui concerne le Yoga du Rire, il s’agit d’apprendre à être joyeux et ainsi vous pouvez manœuvrer le bonheur d’une bien meilleure façon.

Faites semblant jusqu’à ce que ça marche : il y a un vieux dicton qui dit, «Si vous n’êtes pas heureux, agissez comme une personne heureuse et vous le deviendrez aussi.». La recherche médicale montre que, même si vous simulez le rire ou la joie, votre corps produit les substances chimiques du bonheur. Selon les principes de la Programmation Neuro Linguistique (PNL) il n’y a guère de différence entre penser à faire quelque chose et le faire réellement. Par conséquent, quelle que soit la source du rire, cela conduit aux mêmes changements physiologiques qui se produisent dans l’organisme. De nombreux acteurs, à travers le monde, ont connu l’effet de simuler des émotions. Bien souvent, ils tombaient malades après avoir joué un rôle triste et déprimant. Ce qui indique clairement que si simuler la tristesse peut rendre malade, alors simuler la joie peut apporter une bonne santé.

4 : Cultiver l’espièglerie enfantine

Le rire n’est pas que le fait de rire. Il s’agit en fait de cultiver l’espièglerie enfantine. Une fois que vous apprenez à jouer, vous n’avez pas besoin de rire. Le rire sera le résultat naturel de votre enfant intérieur ludique. Si vous voulez vous débarrasser de votre dépendance à l’égard des blagues et avez encore envie de rire, devenez tout simplement enfantin. Dans les premiers stades de développement des clubs de rire, nous avons trouvé que les blagues ne nous faisaient pas beaucoup rire, nous nous sommes forcés à rire en groupe, mais beaucoup d’entre nous ont trouvé cela automatique et se sont ennuyés durant l’activité. Bien que rire dans un groupe fournit un stimulus, un comportement enfantin pour les adultes les aide à surmonter leurs inhibitions et à se dérider. Par conséquent, nous incorporons des actions ludiques dans les clubs de rire, telles produire des drôles de bruits en faisant pivoter la langue dans la bouche, en tapant les joues remplies d’air, en riant comme un enfant et en parlant charabia. Nous rappelons sans cesse à nos membres l’importance d’être comme un enfant.

Robert Holden dans son livre «Le rire – La meilleure médecine», dit : ‘’ Chaque enfant naît avec un potentiel créatif abondant pour rire, jouer, s’amuser, être heureux et aimer. Toute entrave à l’un de ces éléments a un effet négatif sur la croissance et le développement de l’enfant. Quiconque grandit avec son enfant intérieur trouvera santé, harmonie et bonheur. Par conséquent, au lieu de grandir hors de l’enfance, nous devrions grandir avec elle’’.

Arrivés à l’âge adulte, très peu d’entre nous conservent l’effervescence de l’enfance. De nombreux poèmes ont été écrits sur le désir de revenir à notre enfance, mais cela seul ne suffit pas. Des mesures supplémentaires sont nécessaires. Tout comme on ne peut pas apprendre à nager sans entrer dans l’eau, on ne peut retrouver son âme d’enfant qu’en

agissant comme un enfant. Ainsi, tous les jours en tant que membres de clubs du Rire, nous essayons de revisiter notre enfance et tentons de porter cette insouciance dans notre vie quotidienne. Des activités enfantines peuvent se faire soit avec ses propres enfants / petits-enfants ou avec un groupe d’adultes dans les clubs de rire.

5 : Vous pouvez exercer votre corps et votre esprit à rire

Saviez-vous que nous pouvons apprendre à rire?

Notre corps et notre esprit peuvent être entrainés à rire à volonté. C’est comme apprendre à faire du vélo, on utilise la mémoire musculaire; une fois que vous l’avez appris vous ne l’oublierez jamais. La théorie de la PNL indique clairement qu’en répétant tout comportement corporel sur une période de temps, l’esprit commence à générer une réponse prévisible. Le corps apprend à produire un réflexe sans impliquer le cerveau rationnel ou le processus de la pensée. Ceci s’appelle «conditionnement».

L’expérience du scientifique russe Pavlov avec des chiens est un exemple classique de conditionnement. Chaque fois qu’il leur a donné de la nourriture, il faisait sonner une cloche. Après avoir répété le même processus durant plusieurs jours, il a cessé de donner de la nourriture et a continué à faire sonner la cloche. Il a pu constater que le son de la cloche, même en l’absence de nourriture, créait une sécrétion de salive dans la bouche des chiens ainsi que du suc gastrique dans l’estomac. Le corps des chiens avait développé une association entre la sonnerie de la cloche – une expérience sensorielle physique – et la nourriture.

De même, le cerveau humain peut lui aussi être conditionné. Avec des exercices répétitifs, le corps commence à réagir par réflexe avant que le cerveau conscient ne puisse commencer à rationaliser et à penser. Tout au long de notre vie, nous sommes conditionnés à la fois de manière positive autant que négative.

Au fil du temps, les membres des clubs de rire sont conditionnés à être joyeux à travers l’expérience physique du Yoga du Rire. Taper des mains en rythme, chanter «ho ho ha ha ha» à l’unisson, et répéter des affirmations positives comme «très bien, très bien, oui!» sont quelques exemples d’expression de joie pratiqués continuellement dans les clubs de rire. Avec le Yoga du Rire, le cerveau développe de nouvelles connexions neuronales qui produisent une chimie heureuse dans le corps. Ces réactions peuvent être déclenchées par simple exercice de rire, en faisant certains mouvements du corps- peu importe le moyen – cela permet à l’esprit de vivre l’émotion de joie.

5 points sur ce qu’est Le Yoga du Rire

1Le Yoga du Rire est un concept unique où tout le monde peut rire sans raison sans avoir recours à l’humour, aux blagues ou à la comédie.

  1. Nous initions le rire comme un simple exercice dans un groupe, tout en maintenant un contact visuel et une espièglerie enfantine, il se transforme rapidement en rire authentique et contagieux.
  2. Nous l’appelons‘Yoga du Rire’parce qu’il combine des exercices de rire avec des exercices de respiration du yoga. Notre corps et notre cerveau recevant ainsi plus d’oxygène, nous nous sentons plus énergiques et en meilleure forme
  3. Le concept de Yoga du Rire est basé sur le fait scientifique que le corps ne peut pas différencier le rire simulé du rire authentique s’il est intentionnel. On obtient les mêmes avantages physiologiques et psychologiques.
  4. Il a été créé par le Dr Madan Kataria, médecin originaire d’Inde, assisté de sa femme, Madhuri Kataria, professeur de yoga, avec seulement cinq personnes dans un parc à Mumbai en 1995. Aujourd’hui, il y a des milliers de Clubs de rire dans plus de 95 pays.

En plus des Clubs de rencontre du Rire, le Yoga du Rire est également pratiquée dans les entreprises et sociétés, les centres de remise en forme, les studios de yoga, centres pour seniors, écoles, collèges, universités, groupes pour les personnes ayant des déficiences physiques et mentales et les groupes d’entraide au cancer.

3 raisons de pratiquer le Yoga du Rire

  1. Afin de profiter des bienfaits du rire pour la santé (scientifiquement prouvés), nous avons besoin de rire en continu pendant au moins 10 à 15 minutes. Étant donné que le Yoga du Rire est pratiqué comme un exercice, nous pouvons prolonger notre rire aussi longtemps que nous le voulons. D’autre part, le rire naturel survient ici et là pour quelques secondes et ne suffit pas à apporter des changements physiologiques et biochimiques de notre corps.
  2. Pour que notre santé puisse bénéficier des bienfaits du rire, le rire doit être puissant et profond, provenant du diaphragme. Cela devrait venir du ventre. Il ne serait pas socialement acceptable de rire bruyamment, mais les clubs de Yoga du Rire fournissent un environnement sûr où l’on peut rire aux éclats sans aucune répréhension sociale.
  3. Le rire spontané qui se manifeste dans nos vies dépend de nombreuses raisons et conditions, mais il n’y a pas beaucoup de raisons qui nous font rire. Cela signifie que nous laissons le rire au hasard : on peut rire ou non. En revanche, dans un club de Yoga du Rire, nous ne laissons pas le rire au hasard, mais nous riions à partir d’une volonté déterminée. Il s’agit d’un moyen sûr d’obtenir les bienfaits du rire pour la santé.